Marseille, the Capital of Culture and a Giraffe

This weekend, Marseille celebrates its status as a European Capital of Culture. There are parties and events all weekend, so if you’re in the south of France, check out their itinerary!

The idea behind the Capital of Culture programme, in which two cities are chosen each year, is to highlight the richness and diversity of European cultures, celebrate the cultural ties that link Europeans together, bring people from different European countries into contact with each other’s culture and promote mutual understanding, and to foster a feeling of European citizenship.

To celebrate, we’ve searched Europeana for content relating to Marseille. (Top tip – when looking for information relating to a place, type ‘Where:’ into the search field, e.g. ‘Where: Marseille’). Here are a few images to give you a flavour of the collection (all from Gallica.bnf.fr), followed by a great story about a giraffe!

Port marchand. Marseille : [affiche] / F. Hugo d'Alési, Bibliothèque Nationale de France, Public Domain image

‘Port marchand. Marseille : [affiche] / F. Hugo d’Alési’, Bibliothèque Nationale de France, Public Domain Image

'Marseille, ancienne et forte ville maritime de France, en Provence...' Bibliothèque Nationale de France, Public Domain Image

‘Marseille, ancienne et forte ville maritime de France, en Provence…’ Bibliothèque Nationale de France, Public Domain Image

'Le Prado de Longchamp à Marseille pendant les fêtes du Mistral : [photographie de presse] / Agence Mondial', Bibliothèque Nationale de France, Public Domain Image

‘Le Prado de Longchamp à Marseille pendant les fêtes du Mistral : [photographie de presse] / Agence Mondial’, Bibliothèque Nationale de France, Public Domain Image

'Vue de l'Hôtel de Ville de Marseille du côté du Port. N° 18 : [estampe]', Bibliothèque Nationale de France, Public Domain Image

‘Vue de l’Hôtel de Ville de Marseille du côté du Port. N° 18 : [estampe]’, Bibliothèque Nationale de France, Public Domain Image

 

And so, to the giraffe…

In 1826, Muhammad Ali of Egypt  made a present of a giraffe to Charles X of France. On its way to Paris, the giraffe wintered in Marseille. In 1827, she walked the distance from Marseille to Paris.

'Trois fables sur la giraffe , par M. Jauffret', Bibliothèque Nationale de France , Public Domain

‘Trois fables sur la giraffe , par M. Jauffret’, Bibliothèque Nationale de France , Public Domain

‘Trois fables sur la giraffe’ is a booklet of three curious poems. It celebrates the joy and pride that the Marseillais felt at hosting their first ever giraffe and marks the occasion of her leaving to go to Paris. In the introduction, the author, Louis-François Jauffret, recounts that another gift of an Egyptian giraffe had been given to Florence in 1487. There, the giraffe took daily walks and ate apples from the hands of ladies who presented them from their balconies. Jauffret hopes that Paris will now enjoy the same experience as Florence and Marseille.

The first fable ‘La giraffe’ speaks of the author’s astonishment at the arrival of the elegant giraffe and great respect for her onward journey to Paris. In the second, ‘La giraffe et l’antilope’, the giraffe discusses the fashions of Paris with an antelope – will she fit in or be laughed at? Is her long neck something to ridicule? What will the weather be like – will it be much colder than Marseille? Reassured that she will be adored, the giraffe looks forward to making her entrance. In the final poem, ‘La giraffe et sa nourrice’, the giraffe is compared by an academic to an ostrich. The giraffe takes offence and hopes that the ostrich is flattered.

Read the poems here, and find out more about the giraffe’s true story here.

 

Marseille, Capitale de la Culture, et une histoire de girafe

Les 12 et 13 janvier, Marseille ne boudait pas son plaisir d’avoir été nommée Capitale européenne de la Culture. Dans ce contexte, la ville proposait manifestations en tout genre.

Le programme « Capitale européenne de la culture » consiste à choisir, chaque année, deux villes afin de mettre en lumière la richesse et la diversité des cultures européennes et de célébrer les liens culturels qui unissent les Européens. L’idée est également de permettre la découverte d’autres cultures, d’œuvrer à une connaissance réciproque entre les populations et d’encourager un sentiment de citoyenneté européenne.

Pour fêter cela, nous avons consulté Europeana à la recherche d’informations sur Marseille. (Un bon conseil – quand vous cherchez des informations sur un lieu, tapez ‘Où’ dans la barre de recherche. Ex : ‘Où : Marseille’). Voici quelques images (toutes sur Gallica.bnf.fr) qui vous donneront un avant-goût de la collection, puis une belle histoire à propos d’une girafe !

La girafe donc…

En 1826, Muhammad Ali, Vice-roi d’Egypte, fit présent d’une girafe à Charles X, roi de France. En route pour Paris, la girafe passa l’hiver à Marseille. En 1827, elle fit à pied le trajet de Marseille à Paris.

« Trois fables sur la girafe » est une brochure qui rassemble trois étranges poèmes. Ils célèbrent la joie et la fierté des Marseillais à l’arrivée de leur première girafe et l’événement que fut son départ pour Paris. Dans l’introduction, l’auteur, Louis-François Jauffret, raconte qu’une autre girafe égyptienne avait été offerte en cadeau à la ville de Florence en 1487. Là-bas, la girafe marchait quotidiennement et mangeait les  pommes que lui présentaient les dames du haut de leur balcon. Jauffret souhaite à Paris de vivre la même expérience que Florence et Marseille.

La première fable « La girafe » relate la surprise de l’auteur à l’arrivée de l’élégante girafe et du grand respect qui lui fut témoigné eu égard au voyage effectué jusqu’à Paris. Dans la seconde, « La girafe et l’antilope », la girafe discute de la mode parisienne avec une antilope – L’acceptera-t-on ou sera-t-elle la risée de tous ? Son long cou prêtera-t-il à rire ? Et le temps ? Sera-t-il beaucoup plus froid qu’à Marseille ? Assurée de la perspective d’être adorée, la girafe attend avec impatience de faire son entrée. Dans le dernier poème, « La girafe et sa nourrice », un lettré compare la girafe à une autruche. La girafe s’en offusque et espère que l’autruche en sera flattée.

Découvrez les poèmes et plus d’informations sur la véritable histoire de la girafe.

3 thoughts on “Marseille, the Capital of Culture and a Giraffe

  1. That is very fascinating, You’re a very skilled blogger.
    I’ve joined your rss feewd and sit up for in search oof
    more of your wonderful post. Additionally, I’ve shared your site in my social
    networks

  2. Hi I am so glad I found your site, I really found
    you by error, while I was browsing on Digg for something else,
    Regardless I am here now and would just like to say thank
    you for a tremendous post and a all round interesting blog (I also love the theme/design), I don’t have time to go through it all
    at the minute but I have book-marked it and also included your RSS feeds, so when I have time I will bee
    back to read a great deal more, Please ddo keep up
    the superb job.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.