Sur les traces de la Mission Ogooué-Congo de 1946

written by Tom Miles on July 8, 2017 in Content and Europeana Music with no comments

Chaque mois, Europeana Music est animé par un contriibuteur invité afin de mettre en valeur la grande variété de musique disponible dans Europeana. Ce mois-ci, Europeana Music célèbre le lancement de l’exposition virtuelle “Sur les traces de la Mission Ogooué-Congo de 1946″, qui permet de découvrir des enregistrements de terrain réalisés à travers l’ancien Moyen-Congo (sur le territoire actuel de la République du Congo, du Gabon et de la Républicaine Centre-Africaine). Ce billet de blog est écrit par Thomas Henry (Ceints de bakélite) pour le Centre de Recherche en Ethnomusicologie. 


Le 17 juillet 1946, trois avions militaires quittent Paris à destination de Brazzaville, alors capitale de l’Afrique Équatoriale Française. A leur bord se trouvent les douze membres de la Mission Ogooué-Congo, une expédition scientifique pluridisciplinaire organisée par le Groupe Liotard et menée par le jeune ethnologue Noël Ballif, alors âgé d’à peine 23 ans.

De juillet à décembre 1946, l’expédition va traverser le Moyen-Congo et le Gabon et plusieurs de ses membres vont passer six semaines en complète immersion dans des tribus Pygmées Babinga de la Haute-Sangha, dans le nord du Moyen-Congo. Parmi eux figure Gilbert Rouget, qui est à l’époque l’assistant d’André Schaeffner au département d’ethnologie musical du Musée de l’Homme et qui deviendra par la suite l’un des grands noms de l’ethnomusicologie.

Gilbert Rouget et un groupe de villageois, Ouesso (Moyen-Congo) (CNRS, CC-BY-NC-ND)

Près de 600 enregistrements sonores ont été collectés par Gilbert Rouget et l’ingénieur du son André Didier au cours de la la Mission Ogooué-Congo. La totalité de ces archives ont été numérisées et font partie des collections du CNRS-Musée de l’Homme, gérées par le CREM (Centre de Recherche en Ethnomusicologie*). Elles sont désormais accessibles dans Europeana et proposent des enregistrements sonores fascinants qui ont fait date dans l’histoire de l’ethnomusicologie.

Mise en ligne à l’occasion du cent-unième anniversaire de Gilbert Rouget, seul membre de l’expédition toujours en vie, l’exposition virtuelle “Sur les traces de la Mission Ogooué-Congo” permet de suivre le parcours des douze explorateurs et de découvrir des photographies restées inédites jusqu’ici.

* LESC CNRS, Université Paris Nanterre.